Le Grand Dérangement

Un jour de printemps 1758, Basile Cormier est retourné chez lui pour trouver son village vide. Toute la population avait été déporté par les anglais – c’est Le Grand  Dérangement. Ayant appris que les acadiens avait été débarqués le longue de la cote est d’Amérique du nord, Basile part avec son violon, cap vers le sud, pour tenter de retrouver les siens. Il traverse l’Acadie, la longue chaîne des montagnes Appalaches jusque au pays des Cherokee, et il arrive enfin en Louisiane. Tout au longue de ce voyage Basile apprend, et montre au public, la musique qui se joue partout où il va et il raconte les drôles et tendres histoires qu’il entend. 

18-oct-Désaignes-with-legs-color

Polo Burguière : raconteur, violon
Nadine Marinelli : guitare, cuillères, chant
Valerie Loomer : banjo-ukulélé, banjo, cistre, flûte cherokee, guimbarde,’tit fer, chant

La « Déportation » occupe une place cruciale dans l’histoire acadienne. De 1755 à 1763, la plus grande partie du peuple acadien a été déportée dans les colonies américaines, tout au longue de la côte est, en Angleterre et en France. Exilés ou fugitifs, les Acadiens ont traversé une longue période d’errance à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil. Les survivants de cette calamité l’ont qualifiée de « grand dérangement ». Au triste moment du célèbre « Grand Dérangement », beaucoup de ces francophones déposés le longue de la côte est des Etats Unis se sont rendus en Louisiane. C’est le seul lieu aux Etats-Unis où le français est encore parlé.

Cependant, la musique est joyeuse et Polo raconte des choses drôles et tendres; Basile Cormier fait un beau voyage.

Retours
« …De l’émotion, du talent, de l’art, à voir, entendre et comprendre… »
— 12 mai 2017, Eole salon de thé, Grazac (43)

« …le public conquit était nombreux pour cette prestation indéniablement de grande qualité. Nous avons voyagé pendant plus d’une heure… Un vrai moment de bonheur simple ! »
— 12 mai 2017, festival Contes en Marches, Grazac (43)

“…se fut une très belle soirée. Des Acadiens du Canada aux Cajuns de Louisiane en passant par les Amérindiens des Appalaches, nous avons fait un beau voyage avec des musiques très variées, des chants en Anglais, puis en Français des bayous avec des instrumentistes habités par leur art et de magnifiques instruments… Un plaisir à renouveler à la prochaine occasion… »
— 11 mai 2017, Le Cabaret des Ramières, Eurre (26)

« …Un conteur au coin du feu sur une musique jouée sur de beaux instruments qui ont eux-mêmes une histoire, une âme. Avec ce feu de cheminée, l’ambiance acadienne était là ! Un enchantement ! De la magie ! »
— 15 janvier 2017, La Maison de la Tour, Valaurie (26)

« …Un spectacle émouvant et réjouissant proposé par un trio de musiciens conteurs chaleureux et trempé d’énergie et d’humanité, qui retrace de façon intime et musicale, la vie des peuples francophones de l’ancienne Acadie, poussé dans leur exode « le grand
dérangement » jusque’à la Louisiane promise. .. »
 — 8 août 2016, La Maison des OiseauxLavoûte-Chilhac  (43)

« …tous étaient d’accord pour dire que c’était un spectacle de très grande qualité… »
 — 3 août 2016, festival Nouvelles du Conte, Bourdeaux (26)

« Un peu plus d’une cinquantaine de personnes de tous âges … ont composé le public du Grand Dérangement par la Compagnie Beau Sauvage. Cette capacité à rassembler est très précieuse à l’heure où les tranches d’âge ont, parait-il, chacune leur musique, sans curiosité pour celle de l’autre. C’est avec beaucoup d’humour que l’histoire grave du déplacement des Acadiens a été racontée. Notre public a découvert non seulement un chapitre peu connu de l’histoire mais aussi un style musical et des instruments. Les musiciens ont conquis le public par leurs performances d’instrumentistes et également par leur générosité et la qualité de leur contact, simple et serein. »  
 — 19 décembre 2015, Valenton (94)

« … Un fameux trio au rythme effréné et festif… Ils enchaînent avec brio des danses bondissantes inspirées des traditions multiculturelles qui donnent une irrépressible envie de danser. »
— 26 juin 2015, Les Tonils (26)

Artistes

Valerie Loomer

Polo Burguière

Nadine Marinelli